Un rassemblement a eu lieu la semaine dernière à Mons à l’initiative des Nouvelles Antigones pour dénoncer la manière dont la législation sur l’avortement est prise en otage par des marchandages entre partis politiques.