[Communiqué de Presse] La Campagne ROSA : les activistes derrière la vidéo virale

Les activistes de la Campagne ROSA à l’origine de la vidéo et de l’action de protestation organisée le soir-même du meeting du KVHV soulignent l'importance de leur action.

  • La campagne ROSA (Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité), l’organisation féministe derrière la vidéo virale avec Jeff Hoeyberghs, appelle à un débat approfondi sur le sexisme.
  • La lutte contre le sexisme ne peut rester un acte de distanciation symbolique. Le cercle étudiant catholique ultra-conservateur KVHV à l’origine de ce meeting misogyne doit être exclu de l’université. De plus, l’UGent doit prendre d’autres mesures concrètes contre le sexisme.
  • La Campagne ROSA-Gand organise une action de protestation auprès du Conseil social de l’UGent, où une lettre ouverte sera distribuée, ce vendredi à 8h00, à l’UFO, au 33 Sint-Pietersnieuwstraat.

La Campagne ROSA aimerait s’adresser à la presse pour expliquer pourquoi il était important pour les activistes féministes d’attirer l’attention sur les déclarations de Hoeyberghs, ce que signifie encore la réalité du sexisme après #MeToo, et pourquoi le KVHV doit être exclu.

Une vidéo virale qui expose le sexisme

Avec une audience Facebook estimée à 769.000 et 380.000 spectateurs uniques et un total de plus de 62.000 réactions Facebook (du côté néerlandophone), les déclarations scandaleuses de Jeff Hoeyberghs ont choqué la Flandre. Une version sous-titrée circule également du côté francophone depuis mardi soir.

Les activistes de la Campagne ROSA à l’origine de la vidéo et de l’action de protestation organisée le soir-même du meeting du KVHV soulignent l’importance de leur action :

« Il est bien sûr affligeant que de telles opinions existent et que des organisations étudiantes d’extrême droite les propagent, mais il est extrêmement important qu’elles soient rendues publiques », déclare Mai Vermeulen de la Campagne ROSA. « Le sexisme est toujours une réalité quotidienne et la Campagne ROSA veut la rendre visible et prendre des mesures pour s’y opposer afin de lutter contre les discriminations. »

Un débat plus large sur le sexisme

Les médias nationaux se sont emparés de l’affaire le lundi soir. Le mardi, Jeff Hoeyberghs et le KVHV ont pu s’expliquer au journal de VTM. Dans l’émission De Afspraak, le KVHV a également été invité à se défendre.

« Maintenant que ce cas est connu, nous devons saisir l’opportunité pour aller plus loin dans le combat contre le sexisme », souligne Mai Vermeulen. « Demander des explications au KVHV ne suffit pas. » Le problème ne se limite pas à cela : « Jeff Hoeyberghs et le KVHV ne sont que la pointe de l’iceberg. Le sexisme est un problème structurel et social qui créée une image déformée et dégradante de la femme. »

Mobilisation

Depuis lors, il pleut des plaintes à l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes, à l’Unia et dans d’autres institutions. « C’est important, affirme la Campagne ROSA, mais nous ne devons pas en rester à un activisme symbolique. Nous avons pu lancer cette vidéo parce que le soir du meeting, une action de protestation avait été menée par des étudiantes et étudiants de l’UGent.

Ce vendredi matin, à 8h00, nous organiserons une nouvelle manifestation devant le conseil social de l’UGent. Le recteur propose maintenant suspendre temporairement le KVHV, mais c’est insuffisant. La seule réponse cohérente pour une institution universitaire qui lutte contre le sexisme est l’exclusion du KVHV. »

————————–
Pour de plus amples informations et des interviews : Mai Vermeulen +32 490 43 12 12 95


Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.