VIDEO – Retour sur la conférence nationale ROSA 2018

Samedi 31 mars, nous avions le plaisir d’être plus de 140 personnes à participer à la grande conférence ROSA ‘From #MeToo to #FightBack » au Pianofabriek à Bruxelles.

Un an après la création de la campagne, cette conférence était l’occasion de faire le point : ‘Quels ont été les accomplissements réalisés sur un an de temps ?’ ‘Quels combats restent-ils à mener ?, ‘Pourquoi est-il encore nécessaire de s’organiser pour lutter pour les droits des femmes ?’ et ‘Pourquoi lier la lutte contre le sexisme à celle contre le système qui l’entretien, le capitalisme ?’

Cette conférence était aussi l’occasion de réaliser un réel échange avec nos camarades Heather Rawling, de Grande-Bretagne, porte-parole de la Campagne contre les violences domestiques et Ainhoa, représentante de Libres y Combativas, l’homologue de ROSA dans l’État espagnol, sur leurs expériences dans leur pays respectif.

La conférence a commencé avec Anja Deschoemaker, initiatrice de la campagne, qui est revenue sur les actions réalisées en un an par ROSA et l’importance de construire un féminisme anti-capitaliste et socialiste.

Ainhoa, de Libres y Combativas, a ensuite pris la parole pour nous faire part de son expérience quant à l’organisation de la grève historique qui a pris place ce 8 mars dans l’Etat Espagnol et la réappropriation des méthodes du mouvement ouvrier dans les luttes pour l’émancipations des femmes. Et 90% des lycéens et 80% des écoliers ont répondu à l’appel du syndicat étudiant et de Libres y Combativas pour une grèves de 24h et des manifestations de masses.

Sont ensuite intervenues plusieurs membres de la campagne pour s’exprimer sur des sujets tels que la commercialisation du corps des femmes, les bas salaires et les emplois précaires qui touchent particulièrement les femmes, le lien entre la lutte contre le sexisme et celles contre le racisme et la LGBT+phobie, les campagnes menées dans le secondaires et les manifs du 8 mars contre le sexisme et la précarité à l’initiative de ROSA…

Publiée par Campagne ROSA sur Jeudi 5 avril 2018

En début d’après-midi, 6 ateliers de discussions étaient organisés. Au programme:

  • Rosa Luxembourg: Héroïne de la Révolution allemande il y a 100 ans. Pour un féminisme socialiste.
  • De Mai 68 au #MeToo: 50 ans après la libération sexuelle des femmes, comment lutter contre la marchandisation de notre corps et les violences sexistes?
  • Le racisme n’est pas une réponse au sexisme: Comment empêcher l’instrumentalisation des luttes féministes pour mener des campagnes racistes?
  • Fight for Pride: Pour une approche socialiste de la lutte LGBTQI+phobie.
  • Les droits des femmes sur les lieux de travail et dans les syndicats: contre les violences, pour 30h/sem, 14€/h,… Ensemble pour des bonnes conditions de travail.
  • Quelle politique pour les droits des femmes dans les communes: Des services publics contre la double journée de travail des femmes.

Après ces ateliers, nous nous sommes de nouveau rassemblées pour un dernier meeting central: ‘From #MeToo to #FightBack’ !

Ainhoa nous a parlé de l’expérience avec Libres y Combativas et de la nécessité de lancer une campagne féministe-socialiste et révolutionnaire aussi bien dans l’Etat espagnol que partout ailleurs.

S’en est suivi le discours prenant d’Heather Rawling, sur la lutte contre le sexisme dans le monde du travail, celui de Mai, coordinatrice des comités ROSA dans des écoles à Gand, sur le rôle de la jeunesse dans la lutte contre le sexisme. La conférence s’est conclue avec Aisha qui est revenue sur la nécessité le lier la lutte contre le sexisme avec celle contre le gouvernement.

Pour terminer cette journée dynamique, chargée en échanges et en informations, des camarades ont pris le micro pour quelques chants de lutte féministes.

Merci à toutes et tous pour votre présence, aux oratrices pour leur contribution à cet échange, à nos membres et à ceux qui nous ont rejoints ce jour-là pour leur enthousiasme. Merci également à tous ceux qui ont traduit, préparé la salle, la nourriture, aidé au baby-sitting, …


Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.