Les inégalités salariales commencent dès le plus jeune âge

Des statistiques qui permettent de relativiser l'idée selon laquelle le problème du sexisme serait générationnel. Et qui démontrent que les discriminations sont "normalisées" dès le plus jeune âge. En Belgique, l'écart salarial entre hommes et femmes est encore de 21%.

Tout comme chez leurs aînés, les différences salariales chez les étudiants ont plusieurs causes. Les femmes sont généralement moins bien payées que les hommes, même pour une fonction identique. Elles travaillent généralement moins d’heures, car ce sont elles qui prennent majoritairement en charge le travail domestique, non rémunéré. Enfin, elles sont aussi majoritaires dans les secteurs à bas salaires comme le nettoyage, les soins de santé ou le baby-sitting. C’est ce que nous appelons la double journée de travail des femmes.

ROSA revendique :

  • A travail égal, salaire égal !
  • Pour des services publics qui facilitent les tâches ménagères des familles : blanchisseries, ateliers de repassage, services de nettoyage, services de repas frais et de qualité sur les lieux de travail, dans les écoles et les quartiers, etc.
  • Tous ces services doivent être pris en charge par des travailleurs-euses correctement rémunéré(e)s et aux conditions de travail décentes !

 


Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.