8 Mars 2017 – 600 participants à la manifestation antisexiste à Gand!

Le temps n’était très clairement pas favorable aux activités qui ont pris place hier, à l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Mais cela n'a toutefois pas entamé l’atmosphère combative et dynamique qui a régné à Gand en soirée. Environ 600 personnes étaient présentes à la manifestation contre le sexisme !

Cela faisait longtemps que l’on n’avait plus vu une telle mobilisation à l’occasion du 8 mars. C’est une illustration du potentiel qui existe pour le développement d’un nouveau mouvement féministe, à l’instar de ce que nous pouvons observer dans de nombreux autres pays.

À l’échelle mondiale, ce 8 mars a également été marqué par une participation accrue aux nombreuses actions, avec un caractère de masse aux États-Unis et en Pologne. En Espagne, des milliers d’étudiants ont manifesté tandis que l’Irlande a connu diverses actions en faveur du droit à l’avortement, toujours interdit dans ce pays.

A Gand, la manifestation antisexiste avait été appelée à l’initiative de certaines activistes féministes, parmi lesquelles des militantes de la nouvelle campagne ROSA – Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité. La manifestation et le meeting qui a clôturé la journée ont dépassé toutes les attentes initiales en terme de participation. Il nous faut maintenant discuter en profondeur des prochaines étapes ainsi que du programme à défendre.

La campagne ROSA sera officiellement lancée ce dimanche à l’occasion d’une journée de discussion à Bruxelles, notamment en présence de militantes féministe de Pologne et des USA. Nous vous invitons à participer à cet événement !

Ne nous regardez pas, rejoignez-nous ! ‘What do we want? Women’s rights! When do we want it? Now!’

Album Photo ROSA

Mars tegen seksisme // Jean-Marie Versyp

Mars tegen seksisme // Tim


Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.