[tract] Pour lutter contre les violences, luttons aussi pour notre indépendance financière

De nombreuses femmes subissent des violences chez elles, sur leur lieux de travail ou dans l’espace public. Pour la grande majorité des femmes, quitter ces relations violentes signifie de prendre le risque de sombrer dans la pauvreté. “La peste ou le choléra”, voilà le “choix” qui nous est laissé ! → Combinons les revendications pour […]

De nombreuses femmes subissent des violences chez elles, sur leur lieux de travail ou dans l’espace public. Pour la grande majorité des femmes, quitter ces relations violentes signifie de prendre le risque de sombrer dans la pauvreté. “La peste ou le choléra”, voilà le “choix” qui nous est laissé !
→ Combinons les revendications pour un meilleur accompagnement des victimes à celles qui permettent notre indépendance économique: des revenus décents et stables, l’individualisation des droits sociaux, des allocations familiales couvrant les coûts réels d’un enfant, des investissements publics pour des places d’accueil, des logements sociaux, …

Un salaire minimum de 14€/heure maintenant !

L’écart salarial en Belgique est de 23.7%. Les femmes sont massivement représentées dans les secteurs à bas revenus et à temps partiel. Seul 8% des femmes choisissent réellement ce temps de travail. 98% des emplois titres-services sont occupés par des femmes dont 1/3 ont déjà subi des violences sexistes sur leur lieu de travail. Isolement, contrats précaires, … ces violences en entraînent d’autres. Et pourtant leurs patrons refusent même de leur accorder une augmentation salariale décente, ne leur laissant que des miettes (ils proposent 0.6% d’augmentation).
→ Luttons ensemble pour un salaire décent pour tout le monde! Solidarité avec les aides-ménagères! RDV 28 novembre 10h Gare de Bruxelles Nord. Action en front commun syndical pour #UnSalaireDecent

La campagne pour un salaire minimum horaire de 14€ “FightFor14” initiée par la FGTB est cruciale dans la lutte pour l’émancipation des femmes, car elles sont massivement présentes dans les emplois précaires. Le salaire des femmes est encore trop souvent considéré par la société comme un revenu d’appoint. Cela les rend financièrement dépendantes de leur partenaire et sans réelle alternative si leur relation se dégrade, et pire encore en cas de violence.
→ Participe à la campagne pour un salaire minimum de 14€/h! Signe la pétition. Aide nous à la diffuser et participe à nos stands militants sur ton campus, dans ton quartier, etc.

Campagne ROSA – Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité

La Campagne ROSA lutte contre toutes les formes de sexisme et milite pour l’implication des femmes dans les mouvements sociaux. Nous défendons un féminisme qui unit les femmes et les hommes dans les luttes contre les discriminations et les mesures antisociales. Nous défendons un féminisme militant, au delà du lobbying, qui construit un mouvement sur le terrain : dans la rue, les écoles, les campus et les lieux de travail. Nous défendons un féminisme socialiste qui se bat pour une société où les richesses seront utilisées pour les besoins de la population et non pas pour les profits des capitalistes. La Campagne ROSA est ouverte à toutes celles et ceux qui veulent participer à ces combats.

→ N’hésite pas, rejoins-nous!

Dans de nombreux pays, le 8 mars est redevenu une journée de lutte. Grèves, manifestations, actions se mettent en place dans de nombreuses villes. En Belgique aussi…

→ Tu penses qu’il est essentiel de lier la lutte contre le sexisme aux luttes contre les autres discriminations? Tu veux combiner ton combat contre l’oppression des femmes à celui contre les politiques d’austérité? Tu penses que le féminisme n’est pas une lutte des femmes contre les hommes, mais à mener ensemble contre un système capitaliste qui ne sert les intérêts que d’une minorité ultra-riche? Alors prends contact avec nous pour construire un 8 mars combatif en Belgique.

Organiser et faire vivre la campagne ROSA exige des moyens financiers. Nous ne voulons pas dépendre de l’aumône des multinationales ou de leurs politiciens. Nous tenons à notre indépendance et décidons de ne dépendre financièrement que de celles et ceux qui soutiennent notre combat contre le sexisme et l’austérité.

→ Tu es d’accord avec ce que nous défendons, en paroles et en actes ? Nous avons besoin d’ordres permanents bancaires mensuels afin de pouvoir enfin engager une première personne pour coordonner la Campagne ROSA. Numéro de compte de ROSA : BE54 5230 8095 8497 (BIC: TRIOBEBB) Communication : « Soutien ROSA + Nom + Prénom ».

Meetings & réunions ouvertes

 


Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.