Irlande/Pologne – L’accès et le droit à l’avortement sous attaques

Les mouvements pro-choix (qui défendent le droit des femmes de disposer librement de leurs corps) prennent de l’ampleur en Irlande et en Pologne, mais aussi ailleurs avec des actions de solidarités un peu partout et qui sont cruciales pour la réussite de tels mouvements.

Ce samedi 24 septembre et ce lundi 3 octobre, nous avons participé à des actions de solidarité organisées contre les attaques réactionnaires sur le droit à l’avortement en Pologne ainsi que contre l’interdiction de ce droit en Irlande. En Europe, l’avortement est toujours illégal (Irlande et à Malte) et extrêmement restreint en Pologne et à Chypre. En Espagne, un projet de loi supprimant quasiment le droit à l’avortement avait été approuvé en 2013, mais le gouvernement a dû reculer face aux importants mouvements pro-choix dans l’Etat espagnol et aux actions de solidarité ailleurs dans le monde.

Irlande: #Repealthe8th

En Irlande, nous avons une opportunité incroyable de participer à abrogation du 8ème amendement de la Constitution interdisant l’avortement et le sanctionnant lourdement. En effet, notre parlementaire Ruth Coppinger – élue pour la faction parlementaire Anti-Austerity-Alliance/People Before Profit et figure de proue du Socialist Party en Irlande, notre parti frère là-bas – a fait une proposition de loi en ce sens.

Comme dans une multitude d’autres pays, une action a pris place à Bruxelles. Nous avons pu proposer aux manifestants le matériel de la campagne irlandaise ROSA (pour des droits Reproductifs, contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité) du Socialist Party. Nous avons défendu la nécessité de lier la lutte pour les droits reproductifs et sexuels à la lutte contre la politique d’austérité et pour des investissements publics qui permettent un réel choix à chacun d’avoir ou non des enfants sans que le critère financier ne rentre dans la balance.

Pologne: # PolishWomenOnStrike

La Pologne fait, elle, face à une attaque contre le droit à l’avortement. L’Eglise a profité de l’arrivée au pouvoir du parti conservateur PiS pour diffuser une lettre des évêques polonais plaidant pour l’interdiction totale de l’avortement. Le PiS a profité de cette occasion pour concocter un projet de loi dans ce sens. Spontanément, des rassemblements de plusieurs milliers de personnes s’étaient formés à Varsovie et Cracovie.

Aujourd’hui, avec le projet de loi qui se précise, le mouvement s’est élargi. C’est pas moins de 50.000 personnes qui ont manifesté dans les rues de Varsovie et Cracovie hier et des dizaines de milliers d’autres qui se sont mis en grève pour le droit à l’avortement, pour le droit de décider librement de leurs corps. Comme dans des dizaines d’autres villes, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées en solidarité à Bruxelles, dans le quartier européen. Il s’agissait principalement de Polonais, mais on pouvait également trouver des Allemands, des Anglais et bien entendu des Belges, principalement travaillant dans ce quartier. Nous avons pu distribuer une centaine de tract écrit par notre section sœur en Pologne – Alternatywa Socjalistyczna – pour le droit à l’avortement libre et gratuit, tout en montrant en quoi le capitalisme n’offre aucune porte de sortie pour les femmes, mais utilise également leur oppression pour maintenir sa domination.

24 septembre : action pour la légalisation du droit à l’avortement en Irlande

Photos de Brune :

Repeal the 8th - Brussels protest - picture 14

3 octobre: action contre l’interdiction de l’avortement en Pologne

Photos d’Emily :

pologne06

Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.