Manifestation 25 novembre – Stop au harcèlement et aux violences sexistes !

Samedi 25 novembre, 14h, gare du Nord à Bruxelles organisé par la plateforme Mirabal, dont la campagne ROSA est signataire.

Samedi 25 novembre, 14h, gare du Nord à Bruxelles organisé par la plateforme Mirabal, dont la campagne ROSA est signataire.

Le succès de #Metoo et #Balancetonporc témoigne de la gravité du sexisme dans la société : à l’école, sur les campus, dans les familles, en rue, sur internet ou au travail. En Belgique, 98% des femmes déclarent avoir été victimes de harcèlement. Certaines tentent d’éviter certains lieux, de ne pas prendre les transports en commun, ne portent pas certains vêtements, ne sortent pas seules de chez elles. D’autres quittent leur travail ou se retrouvent bloquées dans une relation violente, entre autres pour des raisons financières. Révéler, signaler, dénoncer ; tout cela est crucial. Et ensuite?

Combattre l’austérité pour éradiquer le sexisme

La loi du 3 août 2014 considère le sexisme dans l’espace public comme une infraction. Une première à l’échelle internationale. Mais, en même temps, les autorités réduisent les budgets de la police locale, de la justice, des services de prévention, des centres d’accueil, du secteur social,… Résultats : manque de personnel formé à la gestion des agressions sexistes, manque de centres d’accueil,… Cette loi illustre l’hypocrisie des politiciens traditionnels prêts à sanctionner quelques comportements sexistes sans s’en prendre aux racines du problème. Que font-ils par exemple contre les publicités sexistes ? Cela ne participe pas à la banalisation du harcèlement et des violences sexistes peut-être ? Non, nous ne sommes pas des objets !

Le sexisme, ce n’est pas un problème individuel, mais de société ! L’émancipation réelle des femmes est impossible dans un cimetière social. Le sexisme existera aussi longtemps que les inégalités seront présentes. C’est la raison pour laquelle ROSA lutte aussi contre le système qui engendre inégalités et discriminations : le capitalisme.

Stop à la marchandisation du corps des femmes !

Stop à l’austérité ! Pour des investissements massifs dans les services publics et sociaux !

  • Pour un refinancement public de l’enseignement, afin notamment d’assurer que l’éducation sexuelle et affective des jeunes ne se fasse pas principalement par internet et le porno.
  • Pour un refinancement public du secteur social afin d’offrir un accompagnement correct aux victimes mais également de faire un réel travail de prévention et de conscientisation.
  • Pour la formation des travailleurs de terrain (police locale, éducateurs, accompagnateurs de bus et trains, …) à la prévention et à la gestion des agressions.
  • Pour plus de transports en commun avec plus de personnel d’accompagnement.

Pour obtenir une réelle émancipation des femmes, il faut garantir leur indépendance financière !

  • Pour des emplois de qualité avec de bons salaires pour toutes et tous !
  • Pour la fin du statut de cohabitant et une revalorisation des allocations sociales !
  • Il y a assez de richesses pour en finir avec la pauvreté et l’inégalité, c’est pourquoi nous luttons pour une alternative au capitalisme des 1%.
  • Le combat antisexiste n’oppose pas les femmes aux hommes, c’est une lutte contre le système qui l’entretient : le capitalisme!

Rdv samedi 25 novembre à 14h, gare du Nord à Bruxelles au stand de la campagne ROSA pour participer au bloc ROSA !


Partagez cet article :

Ces articles devraient vous intéresser :

ROSA organise des actions, des événements et des campagnes pour combattre le sexisme et le système qui l’entretient : le capitalisme.