Un professeur âgé de 50 ans a été acquitté de faits de viol et d’attentat à la pudeur par le tribunal correctionnel de Liège, alors qu’il avait initialement été condamné par défaut. L’une des victimes explique que la justice semble confondre état de sidération et consentement.