Autour du thème "Grèves" :

L’université de Gand se prépare pour sa plus grande grève depuis des décennies

L’université de Gand se prépare pour sa plus grande grève depuis des décennies

Le 9 mars 2020 aura lieu la 4e édition de la grève féministe de l’Université de Gand (UGent). Les trois revendications de la campagne de cette année sont l’introduction d’un salaire minimum de 14€/heure, la statutarisation du personnel des restaurants universitaires et des crèches ainsi que l’internalisation du nettoyage. Cette grève pourrait bien être la plus importante de ces dernières décennies à l’UGent.

Les syndicats soutiennent la grève à l’occasion de la Journée internationale des femmes

Les syndicats soutiennent la grève à l’occasion de la Journée internationale des femmes

L’importance de mettre sur pieds une grève internationale le 8 mars réside dans la construction de l’unité des travailleurs. Cela n’est possible que si nous comprenons que la lutte pour l’émancipation des femmes n’est pas un combat des femmes contre les hommes, mais une lutte des femmes et des hommes contre un système fondamentalement basé sur l’inégalité et la discrimination et qui répand chaque jour des tonnes de préjugés pour diviser le mouvement des travailleurs.

ULB – Lutte et victoire du personnel de nettoyage de l’ISS

ULB – Lutte et victoire du personnel de nettoyage de l’ISS

Début février, le magasine féministe Axelle a publié un article sur les conditions de travail des femmes de ménages à l’ULB (du campus du Solbosch en particulier) : « Une journée avec Anita, femme de ménage à l’ULB » 1. Les problèmes rencontrés par le personnel de nettoyage du campus bruxellois découlent de la sous-traitance par l’université d’une partie de ses services.