Autour du thème "Objectification/culture du viol" :

Mon corps, mon choix ! Ensemble dans la rue le 8 mars.

Mon corps, mon choix ! Ensemble dans la rue le 8 mars.

Les discriminations à l’encontre des femmes sont parfois plus “subtiles” que dans le passé avec un cadre législatif théoriquement égalitaire, mais les diktats de beauté et la culpabilisation des victimes de harcèlement et de viol reste décomplexés et accompagnés d’une vision biaisée – colportée dans le folklore estudiantin, les pubs,… – de ce qu’est le consentement. Tout cela fait partie de la “culture du viol.”

Page 1 sur 212